Il a fallu deux ans et quatre mois et l’ascension au pouvoir de son fils pour que la dépouille d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba soit mise en terre RD Congolaise. L’ancien opposant radical sous les régimes de Mobutu, Laurent Kabila et Joseph Kabila rendit l’âme le 1er février 2017 dans un centre hospitalier

bruxellois en Belgique de suite d’une embolie pulmonaire.

Le sphinx de Limete comme le feu opposant n’a pas encore été enterre suite a un désaccord entre le régime Kabila d’une part et la famille Tshisekedi et sympathisants UDPS de l’autre part. Ces derniers désiraient des funérailles officiels et l’érection d’un mausolée dans sa résidence au sein d’un lotissement résidentiel. Chose que le régime Kabila ne voulait pas entendre car il proposait une sépulture dans un des cimetières de la capitale congolaise ou même dans son village d’origine.

Correspondance diplomatique

Dans une correspondance émanant du ministère des affaires étrangères Congolais adressée aux missions diplomatiques et ambassades en RD Congo, Hapamedia apprend que la dépouille mortelle du feu leader charismatique de l’UDPS arrive à Kinshasa le jeudi 30 mai 2019 avant d’être exposée au stade des martyrs de la pentecôte le 31 mai 2019 pour des funérailles populaires.

Il est aussi prévu samedi 1er Juin 2019, l’exposition du corps au Palais du peuple, siège de l’assemblée nationale congolaise pour des recueillements officiels avant son inhumation dans une concession familiale à Kinshasa.

Hero ou pas Hero

Néanmoins, nombreux débats sur les lèvres des Congolais et dans plusieurs media de la place se font autour de son élévation au rang d’héro national comme Patrice Lumumba et Laurent Désiré Kabila. Car vu le militantisme des membres de son parti l’UDPS, le Président Felix Antoine Tshilombo Tshisekedi serait sous forte pression d’élever son feu père a ce rang

Jerry Nguwa