Famille Kamhere

La famille Mpiana au chevet de Vital Kamhere

Vital Kamhere, le directeur de cabinet du chef de l’état congolais vit son incarcération au centre pénitencier de Makala depuis sa condamnation en première instance du 20 juin 2020 suite a un procès télévisé sur toute l’étendue de la république démocratique du Congo entre le 11 Mai et le 11 Juin de cette même année.

Travaux forcés

Kamhere a été jugé coupable pour détournement des fonds publics et corruption a 20 ans des travaux forcés et 10 ans d’inéligibilité. La peine des travaux forcés ayant été abolie dans la loi congolaise, il a été condamné a 20 and de prison ferme et 10 ans d’inéligibilité après libération.

Ce verdict n’ayant pas été accepté par la défense de Vital Kamhere, il a saisi la cour de cassation où la procédure est en cours.

Daida et Soraya Mpiana

La bataille n’est pas que confinée dans les couloirs de la justice congolaise. Elle est aussi dans la rue ou les sympathisants et membres du politique UNC, parti cher a Kamhere manifestent pour la libération du Directeur de cabinet du président de la république à travers le pays.

C’est dans cette circonstance que Madame Amida Shatur Kamhere épouse de Vital, ses deux filles Daida et Soraya Mpiana d’un précédent mariage avec l’artiste musicien JB Mpiana ont pris part a la marche de demande de libération de Vital Kamhere. Didier Kamhere, fils du Dircab a appelé à la libération immédiate de son père argumentant que le dit dossier de corruption et détournement est vide.

Par Jerry Nguwa