Delphin Kahimbi: Un pasteur, la veuve et le neveu présumés meurtriers du Générale.

La commission d’enquête chargée d’élucider les circonstances de la disparition du General Delphin Kahimbi présidée par le Générale Marcel Mbangu semble avoir découvert l’identité des meurtriers de l’ancien patron du renseignement militaire en RD Congo à en croire un rapport de la Fondation Bill Clinton Pour la Paix.

Retrouvé sans vie à son domicile de Binza Pigeon, une banlieue verdoyante de la ville de Kinshasa le 28 février 2020, le décès inopiné du Générale Major Kahimbi Kasagwe Delphin Vice chef d’Etat major chargé du renseignement de Forces armées congolaise de la république démocratique du Congo (FARDC) à ce moment-là, a suscitée beaucoup des spéculations et a fait couler beaucoup d’encres.

Pendaison

Bien qu’ayant annoncé « une mort par pendaison selon les éléments en sa possession » le Chef D’Etat, Felix Tshisekedi a instruit le chef d’état-major générale de mettre une commission d’enquête afin de clarifier les circonstances entourant cette « pendaison ».

Neveu et Pasteur

C’est ainsi que cette commission a mis aux arrêts et en détention Mr. Olivier Makita 23 ans d’âge, neveu de la veuve de Delphin Kahimbi, Madame Brenda Nkoy Okale et Mr. Jérémie Kuminuana, pasteur de la veuve. La commission a mis la main sur les deux suites à l’historique des appels de la Veuve Kahimbi prélevée pour raison d’enquête.

La rédaction d’Hapamedia apprend aussi des sources proches de cette enquête que la veuve Kahimbi risquerait de subir le même sort. Du fait qu’elle a été convoquée devant cette commission pour information et narrations des faits.

Fonds d’inhumation

Signalons que la dépouille du Générale Major Delphin Kahimbi Kasagwe reste toujours à la disposition de la justice. Bien qu’une demande des fonds ayant été formulée par le service social des FARDC a la hiérarchie pour inhumation, rien n’a été dit à ce jour.


Par Jerry Nguwa