Non, un satellite ne s’est pas écrasé à Buta.

C’est depuis hier lundi 24 Aout 2020 que des photos et vidéos circulent sur la toile suggérant qu’un satellite s’est écrasé à Bulumakete à 5 kilomètres de la ville de Buta dans le Bas-Uélé. Il y en a même qui suggèrent que c’est un satellite désaffectés russe mis en orbite en 1998 par une université de la Russie.

 Le desk Tech d’Hapamedia après consultation avec Jerry Nguwa, expert en Technologie de l’Information et de la Communication qui clarifie la situation a l’opinion congolaise. De quoi s’agit-il ? et qu’est ce qui s’est réellement passée aux environs de Buta ?

Projet Loon de Google

Dr. Jerry Nguwa nous confie que l’engin retrouvé a Bulumakete est ballon du Loon Project de l’entreprise américaine Google. Le projet a pour mission de servir d’antenne relai pour les entreprises de téléphonie mobile de distribuer sans interruption la connexion internet 4G dans les milieux ruraux. Ces engins volent à plus au moins 20 Km d’altitude propulsés par un grand ballon rempli d’hélium.

Il affirme qu’une simple analyse visuelle vous montre que l’engin ne vient pas de l’orbite et n’a pas eu à affronter les frictions atmosphériques. Le ballon en forme de parachute prouve à suffisance que l’engin n’est pas de trop loin vu l’état de ses composantes. Enfin, il demande aux intéressés de jeter un petit regard sur Flight Radar pour se rendre compte qu’il y a au moins trois ballons de ce genre qui sillonnent la région.

Jerry Nguwa renchérit que d’ailleurs qu’un incident similaire s’est produit au Kenya en 2018 et un fermier Kenyan a même porter plainte contre Google pour réparation suite a la destruction de sa ferme. Ces engins sont généralement conçus pour une durée de 6 mois.  

Par Hapamedia Team